Le grand écart…

victoria

Le grand écart cinématographique ne me fait pas peur (le vrai, un peu plus, je vous rappelle que je suis mère de jumeaux et que ma pratique du sport depuis leur naissance est anecdotique!).

Pour preuve, dans la même semaine, j’ai vu le dernier Dolan et « Victoria« .

Du premier, j’attendais beaucoup,et ma déception a donc été à la hauteur de ma passion pour l’oeuvre de ce jeune cinéaste prodige.

Le film m’a profondément agacé par son nombrilisme et par la vacuité des dialogues.

Il n’y a finalement que Marion Cotillard qui séduit par sa naïveté et sa bonté évidente dans cet espèce de panier de crabe familial qui fait froid dans le dos.

J’ en suis ressortie avec une impression de malaise dénué totalement d’empathie.

Du second, je n’attendais rien, hormis bien sûr de voir trois excellents acteurs interpréter une comédie gentillette.

J’adore Virginie Efira qui, tout en ayant une classe folle, nous donne l’impression d’être la bonne copine idéale, gaffeuse et spirituelle.

On est en fait fort loin de la comédie gentillette, une certaine noirceur en effet ressort d’un bon nombre de situations et les dialogues détachés et cyniques m’ont fait jubiler et exploser de rire…

Quelle réussite! Courrez-y si ce n’est déjà fait!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s