Le combat ordinaire

combat

Cet article ne va traiter de la condition de mère de jumeaux (quoique…n’est-ce pas les filles?) mais d’un très beau film que j’ai vu hier et qui est l’adaptation de la BD à succès de Manu Larcenet, sortie en 2003.

C’est l’histoire d’un type (ordinaire) qui se bat contre ses démons, ses casseroles (qu’il traine depuis l’enfance) et qui l’empêchent de vivre et de s’engager…

C’est l’histoire d’une famille où on parle peu de sentiments, d’une histoire ouvrière….d’un métier qu’on a envie de réinventer…De l’engagement amoureux, de la paternité…

Tout cela sur fond de souvenirs de guerre d’Algérie incarnée par un retraité énigmatique (le  toujours surprenant André Wilms).

Duvauchelle est excellent, Maud Wyler que j’avais apprécié dans « Deux automnes, trois hivers » également…et la charismatique Liliane Rovère donne à son personnage de mère une dimension bouleversante.

Je suis sortie sonnée de la projection….

Pour en revenir à nos moutons, et à mes jumeaux, dans les moments de combat ordinaire, il y a quelques moments de grâce, comme les premiers pas de Jules, aujourd’hui, dix jours après son frère….

2 réflexions sur “Le combat ordinaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s