Le prénom (Marcel et Jules)

le-prenom-25-04-2012-25-g

Quoi de plus arbitraire qu’un prénom?

Vos parents le choisissent pour vous et vous devez l’assumer, bon gré mal gré, qu’il vous plaise ou non, et ce, toute votre vie.

Même si vous n’avez pas de parents assez facétieux pour vous prénommer Jean alors que votre nom de famille est Bonneau, il est fort probable que vous trainerez ce choix que l’on vous a imposé comme un boulet ou un lourd fardeau….

Pas moyen d’y échapper, on vous demandera de l’épeler  ou de le répéter à un interlocuteur distrait, en classe, à la sécu, au guichet d’une gare, devant une assemblée hostile en réunion ou ailleurs.

Vous devrez l’écrire sur tous les papiers administratifs rythmant votre quotidien.

Comme il est assez courant de souhaiter une autre nature de cheveux (frisé si vous les avez raides, longs si vous les avez courts ou blonds si vous bénéficiez d’une crinière brune) vous rêverez sans doute en silence d’autres prénoms et maudirez vos parents d’avoir fait preuve d’une banalité ou d’une fantaisie coupables.

Et lorsque, à son tour, on se retrouve parents, on se retrouve confronté à un sacré dilemme lorsqu’il s’agit d’attribuer un prénom (pour la vie!) à notre progéniture.

Ce choix, pouvant paraitre anodin et sans franche conséquence, ne l’est absolument pas en définitive.

Le film « Le Prénom« , sans être la révélation filmographique de l’année, abordait, je trouve, le sujet de manière assez juste.

On découvrait à quel point un prénom pouvait soulever les passions et comme il peut s’intégrer (ou pas) dans le schéma familial.

Le choix est lié à notre propre histoire, avec le schéma classique de l’hommage familial lié à des ascendants, mais aussi à des références littéraires, cinématographiques qui ont pu nous marquer ou nous émouvoir suffisamment pour que l’on ait envie de prolonger cette émotion à l’état civil.

Le choix des prénoms des Twins a été comme une évidence, nous recherchions des prénoms « franchouillards  » (à l’image du nom de famille de l’Homme Parfait) et quelques peu désuets…
Comme tous futurs parents de « faux » jumeaux, pensant avoir un garçon et une fille, notre choix s’était arrêté sur Marcel et Simone (je voyais en Simone un hommage à trois Simone célèbres que j’ai toujours admiré: Simone de Beauvoir, Simone Signoret et Simone Veil).

Pour Marcel, je pensais à Marcel Carné et Marcel Proust, encore des hommages littéraires et cinématographiques.

Inutile de vous préciser que lorsque nous avons dévoilé les futurs prénoms à nos parents (et futurs grands-parents) respectifs l’enthousiasme fût très mitigé et que nous avons dû faire face à un mélange de sidération (ils nous font une blague?) et de désolation.Les références sus-citées ne les ayant pas beaucoup convaincues….!Nous n’avons eu heureusement aucun malaise cardiaque à déplorer…

Nos parents étant nés pendant la guerre, ces prénoms (de leur génération) leur semblaient totalement anachroniques.

Quand à l’écho des 4 mois nous avons su qu’il y aurait finalement 2 garçons ma mère s’est réjoui de voir Simone disparaitre et laisser la place à Jules.

Au combien plus classique et « intégrable ».

Et il y a peu, l’adorable infirmière puéricultrice de l’hôpital où ils sont nés m’a envoyé un petit message pour me dire qu’un petit jumeau Marcel était né un peu plus d’un an plus tard et que son frère s’appelait André!

Alors nous devrons peut-être aussi essuyer des reproches dans quelques années (mais qu’est-ce qui vous est passé par la tête?) car notre choix a été tout aussi arbitraire qu’à pu l’être celui de nos propres parents….

PS: Un petit hommage en passant à la regrettée Valérie Benguigui…

3 réflexions sur “Le prénom (Marcel et Jules)

  1. J’aime bien les prénoms désuets aussi, entre autres. Et tes références me parlent. Avant les jumeaux j’ai une Louise (Louise Bourgeois, Louise Michel, pas mal non plus, hein ?)
    Et sinon, hors sujet, j’aime beaucoup ta déco… on peut en voir un peu plus ?

    J'aime

    1. Eh ehhh….La cousine germaine de Marcel et Jules s’appelle Louise!
      Pour la déco il faudrait d’abord faire une opération « grand rangement », virer couches sales, jouets qui trainent partout, sac à langer éventré etc….si tu as des jumeaux, tu sais 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s