Time out (Truismes)

IMG_1295

Alors là, c’est le pompon! On a décroché la queue du Mickey.

Marine le Pen pavane en robe du soir bleue (marine…) à la soirée organisée par le journal le Time à NYC, journal qui vient de dévoiler un classement des cents personnalités les plus influentes dans le monde .

Personnalités politiques ou non.

On retrouve ainsi distingués à ses côtés Vladimir Poutine et Raul Castro, le dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong-un, le pape François ou Kim Kardashian …!!!!

La truie ne voit pas où est le problème et ne se sent plus de joie (sans laisser tomber sa proie pour autant).

Je me permets de faire aux « journalistes » du Time quelques judicieuses suggestions pour les heureux lauréats de l’année prochaine:

Mireille Mathieu, notre playmobil national (qui pourra venir accompagnée de son ami et plus grand fan Vladimir Poutine).

Michel Polnareff, monument de la scène musicale française et internationale accompagné de son fidèle bichon à qui il n’a pas encore fait de procès.

Bachar Al Assad dont la femme pourra inaugurer pour l’occasion une nouvelle paire de stilettos.

Quand on rajoute à cela Rocco Siffredi  prenant sa retraite et une virée l’estomac vide chez Monop à 12 h45  ce matin qui m’a poussée à acheter des Monacos; on peut définitivement admettre que ce fût une journée noire.

Faits cagolesques

escarpinsN’avez-vous pas l’impression que la cagole est loin d’être une espèce en voie de disparition?

J’ai même l’impression que la télé-réalité lui a donné une visibilité qui ferait pâlir une apprentie comédienne en mal de notoriété.

La cagole existe depuis la nuit des temps et je me plais à imaginer la petite cagole cro-magnon entrain de faire des tresses à sa petite soeur à la sauvageonne chevelure ou de lui poser du vernis fluo (oui, le singe s’est dressé sur ces pattes arrières et à découvert le vernis fluo).

Mais je m’emballe, je m’emballe, peut-être faudrait-il commencer cet article à haute teneur scientifique avec une définition claire de ce qu’est une cagole…

La cagole, pour une personne qui estime représenter le bon goût et l’élégance, est une fille qui n’en a aucun et qui verse de manière maladive dans une vulgarité clinquante et tout à fait hors de propos dans un but de séduction massive.

On est donc là dans une totale subjectivité car la cagole, elle, est persuadée d’être LA détentrice de ce bon goût.

Car, vous l’aurez compris, la cagole ne sait pas qu’elle est cagole.

Comme l’idiot ne sait pas qu’il est idiot.

Cependant, ne versons pas dans les clichés les plus faciles:

La cagole n’est pas forcément blonde,elle ne rêve pas forcément d’être coiffeuse, esthéticienne ou de participer aux « Anges de la teléréalité ».

Elle peut en effet tout à fait être prix Nobel de Physique ou prothésiste ongulaire.

La cagole ne vit pas forcément entre le Grau du Roi et Toulon, il y a de la vieille cagole à Nice (mais si, vous en avez déjà vu de toutes fripées et trop bronzées sur la pissaladière).

Il semblerait même que la cagole soit internationale avec un pic démographique du côté de la Floride et de la Californie.

La cagole n’hésite pas (c’est une audacieuse ) à décolorer ces cheveux elle-même, ce qui leur donne un blond manquant singulièrement de classe.

La cagole n’a pas intégré que trop de sexy tue le sexy.
La cagole n’hésitera donc pas à associer mini-jupe, talons hauts et décolleté plongeant, le tout accompagné d’un maquillage outrancier et d’une manucure griffue.

La cagolette, ou jeune cagole, en est le spécimen le plus touchant.

On peut effectivement se dire que, pour elle, tout n’est peut-être pas perdu et que ces égarements sont seulement dûs à un malheureux manque de discernement lié à son jeune âge.

Pour la cagole quadra, on est dans un mode de vie totalement assumé.

La vieille cagole, quant à elle, continuant longtemps à croire qu’elle a 25 ans, et s’habillant en conséquence, fait un petit peu pitié, on la croise sur la Promenade des Anglais avec un vieux beau au teint carotte parfaitement assorti à sa mini jupe.

Cet article n’est aucunement sexiste, la cagole a son équivalent masculin, le kéké.

Le kéké porte des chaussettes blanches de sport dans des mocassins à pompons quand il sort, il roulait en Fuego dans les années 80 ,ne pouvant s’offrir une Alpine et voulant malgré tout faire s’évanouir la gent(e) féminine.

Il consomme de manière un peu irraisonnée des quantités impressionnantes de gel capillaire fixant.

Il passe le plus clair de son temps dans des salles de sport afin de sculpter son petit corps trapu, il rêve en effet en secret de ressembler à Jason Statham ou à Vin Diesel.

Il est en quelque sorte le double et le miroir (doré) de la cagole à qui il plait énormément….

Hors saison

IMG_1128

IMG_1129

IMG_1130

IMG_1136

IMG_1131

IMG_1162

Avez ressenti parfois cette nostalgie et cette mélancolie si particulières qui se dégagent des lieux visités hors saison?

Les Villas fermées, les plages où, habituellement, vous tentez courageusement d’étaler votre serviette sans écraser les pieds des vos congénères, sont vides, à part quelques joggeurs et retraités égarés.

Les salons de jardins sont abandonnés sous la pluie.

Les terrasses de café attendent désespérément les premiers rayons de soleil pour se mettre à revivre dans un estival brouhaha..

Les glaciers où on ne fait pas la queue…

Ce qui pourrait sembler mortel et ennuyeux ne l’est pas tant que ça, il émane de tout ça une tristesse joyeuse et une mélancolie radieuse.

Sur ce, je vous laisse méditer sur ces oxymores!