Les Nantais de mon coeur..

J’ai une histoire particulière avec Nantes.

Ville située près de chez mes grand-mères pendant l’enfance (mes grands parents paternels s’y sont installés après guerre tandis que mes grands parents maternels étaient originaires de Loire-Atlantique), les vacances scolaires m’amenaient régulièrement dans la région,et plus tard, étudiante, j’y ai vécu avec ma soeur et y ai fait mes études à la fin des années 80….

C’est une ville, comme tous les grands ports français, qui est tournée vers la mer, traversée par la Loire et qui a une forte identité.

C’est une ville qui s’est totalement transformée à cette époque (merci Jean-Marc!), le choix de réinstaller le tramway, tombé en désuétude dans les années 50, la réhabilitation des anciens chantiers navals, de l’ancienne Usine LU devenu « Le Lieu Unique » et surtout les choix culturels en faisant une ville ouverte et très vivante…

Quelques Nantais célèbres (ou moins) que j’affectionne particulièrement:

Jacques Demy qui a tourné « Lola « et « Une chambre en ville » à Nantes…

Les célèbres scènes Passage Pommeraye..

ava_20130221-013_print_copie

21Fi0173 (1)

jacuesdemypassageplumereau

Julien Boisselier, je suis cet acteur depuis longtemps, j’adore son côté « Boy next door », ce petit côté pas prétentieux, je suis pas vraiment beau mais bourré de charme… (Et puis je suis pleine d’empathie pour lui depuis que cette pétasse de Mélanie Laurent l’a lourdé…!)

1163841650_small

Jeanne Cherhal, seul meuf capable de faire une chanson magnifique sur les ragnagnas!

10-ans-de-jeanne-cherhal-en-26-titres

La Compagnie Royal de Luxe qui apporte tant de poésie aux Bords de Loire et à la Ville…

Royal de Luxe

J’en oublie pleins mais cela fera l’objet d’un autre post, (eh oui, il faut bien  remplir avant ma chronique « L’amour est dans le pré », le mois de juin, c’est loin! oui ,suis fan et j’assume!).

Oui, mais ta robe est légèrement anachronique…

les-amours-imaginaires-6

Suis ultra fan de Xavier Dolan, j’avais été scotchée dès son premier film (J’ai tué ma mère).

Comment ce mec de 19 ans pouvait avoir tout compris ou presque à la complexité des rapports humains, venait-il de la planète Mars?

J’aime sa poésie et sa kitscherie totalement assumées.

Ce savant mélange de cruauté et de douceur.

Vous connaissez beaucoup de réalisateurs qui vous donnent envie d’écouter Dalida ou Céline Dion en boucle?

Qui écrivent des dialogues pareils (dans « Les amours imaginaires »)?:

-Qui est cet androïde?

– C’est sa mère. Elle s’appelle Dééé-siii-rééée. Il me l’a présentée y a deux secondes. Elle m’a dit que j’avais l’air d’une femme au foyer des Années 50… Elle peut bien parler avec son look de sbire du capitaine Spock. Moi, au moins, j’ai pas l’air d’une pétasse assoiffée d’un Manhattan désuet !

– Oui, mais ta robe est légèrement anachronique.

– Pardon ? C’est « vintage », j’te ferais remarquer.

– Je sais, mais c’est pas parce que c’est « vintage » que c’est beau !

Brooklyn vs le Havre

nyc69

P1030282

Il y a quelques années, un beau soir d’automne, l’Homme parfait et moi avions traversé tranquillement à pied le Pont de Brooklyn et nous étions retrouvés dans les rues de Brooklyn Heights à la nuit tombée….le spectacle de Manhattan s’éclairant peu à peu en face de nous….

Ce week end (si,si, vous allez voir ou je veux en venir), nous nous offrions notre premier week end en amoureux depuis la naissance des babies, ayant trouvé d’adorables nounous dévouées…(Merci à Tonton et Tata, eux mêmes parents de jumeaux adultes, se retrouvant projetés 20 ans auparavant avec nuit chaotique à la clé et gestion de couches et biberons).

Nous mettions tant d’espoirs dans ce premier moment que nous avions évidemment très peur d’être déçus…j’imaginais déjà une gastro galopante, une bronchiolite subite nécessitant un aller-retour aux urgences à 3 h du mat, une alerte météo nous empêchant de rejoindre la route d’ Honfleur et notre douillet petit hôtel choisi avec soin, un séisme rendant le Pont de Normandie inutilisable pendant les 6 mois à venir….

Bref, une catastrophe plus ou moins naturelle qui noierait tous nos espoirs de parents de jumeaux parfois désespérés.

Il n’en fût rien, nous avions choisi Honfleur car c’est une petite ville qui nous plait beaucoup et qui à le bon goût d’être à seulement une trentaine de kilomètres du domicile des nounous sus-citées.

Notre chambre en étage donnait donc sur la mer et sur le port autonome du Havre, endroit glamour au possible et dont la poésie peut quelque peu nous échapper au grand jour….

Et puis, avant de partir diner, la nuit est tombée peu à peu sur le Havre, et des milliers de petites lucioles se sont allumées au loin….

Bon, oui, c’était pas New York, mais c’était chouette quand même!

Dépareillée….

horoscope signe verseau

Chers lectrices, chers lecteurs, cet article , je préfère vous prévenir tout de suite, va être totalement superficiel et léger (comme aurait dit notre regretté Michel B).

A ceux qui souhaiteraient en ce mercredi soir printanier lire du drame et du sérieux, passez votre chemin, vous allez être très déçus!

Bref, à une époque de ma vie, j’avais dans mon entourage une très belle femme d’une cinquantaine d’années qui avait développé toute une théorie sur le « Dépareillé ».

On parle de sous-vêtements bien sûr, sujet de la plus haute importance et pourtant trop peu souvent abordé à mon humble avis.

Cette personne donc expliquait avec grande conviction que le dépareillé était le MAL, qu’il ne fallait sous aucun prétexte céder à cette faiblesse car, bien au-delà du désastre esthétique que cela pouvait engendrer, cela nous mettrait éventuellement dans une position très délicate au cas où, renversée dans la rue par une voiture ou autre engin motorisé conduit par un chauffard, nous nous retrouverions dans un camion de pompiers; lesquels n’hésiteraient pas une seule seconde à nous dévêtir pour constater (que nous sommes en dépareillé!) et évaluer l’ensemble des blessures.

Je considérais à l’époque cette position quelque peu extrême et superficielle, et cela m’avait bien fait rigolé.

Un ou deux plus tard, alors que je rentrais un soir chez moi fort tard dans le 19 ième après une soirée théâtre avec des copines (pensant que le seul danger qui me guettait était de croiser la route de Guy Georges qui sévissait dans mon quartier à l’époque), je décidais de passer à la supérette encore ouverte à cette heure tardive pour faire quelques emplettes alimentaires, je traversais ensuite alors la rue le coeur léger (le bonhomme était vert!) et me faisait renverser et éjecter à quelques mètres de là par un livreur de pizzas pressé et distrait.

Et bien je peux vous dire qu’au moment ou le Capitaine Médecin du camion de pompiers à déclaré: « Bon, on va vous déshabiller pour voir si vous êtes blessée…. », je me suis dit , en toute bonne athée que je suis: « Alléluia! je ne suis pas en dépareillé! ».

On est peu de chose, isn’t it?

Pourquoi tant de haine?

Yoga dessinOn m’a parlé d’un certain 11 janvier, d’une grande marche qui avait eu lieu après de terribles attentats.

On m’a parlé de tous ces gens, bienveillants, de la magie du vivre ensemble, je ne doute pas que certains étaient sincères dans leur démarche et que, portés par l’élan général, ils aient cru à cette belle harmonie….

Et puis il y a 3 jours, alors que je m’apprêtais à rentrer dans l’immeuble, j’ai aperçu la voisine du 1er battre des records de vitesse pour rentrer dans l’ascenseur avant que je n’ouvre la porte pour ne pas  avoir à me dire bonjour…

Le lendemain, et alors que l’Homme Parfait était parti courir le Semi-Marathon, je me suis dit que j’allais profiter de cette parenthèse et de ce beau soleil pour sortir les bébés, j’étais entrain de galérer comme une malade pour passer la troisième porte de l’immeuble, bloquant la porte avec mon pied et mon bras gauche et tirant de l’autre la poussette (remplie) pesant environ 35 kilos, quand j’ai vu notre voisine de palier, souriante, arriver…

Elle n’a pas esquissé, ne serait-ce qu’un geste, pour m’aider et à péniblement répondu à mon bonjour.

Ce matin, au parking, alors que nous harnachions les babies  dans leur siège auto pour partir chez le pédiatre, une autre voisine, encore inconnue, passe ostensiblement devant la voiture sans nous dire bonjour.

Passablement énervée par cette accumulation de grossièretés et d’incivilités, je lance un tonitruant « Bonjour » en montant dans la voiture…

La truie (nous l’appellerons « la truie » si vous le voulez bien, oui, je sens que vous vous le voulez bien) répond (bien obligée) et s’approche de ma fenêtre…

Je baisse ma vitre et lui explique alors qu’entre gens « civilisés » il est de coutume de se dire bonjour.

Elle me répond, sans se démonter, que:

-Elle ne nous avait pas vu!!! Le Touran fait 3 mètres de long et deux bébés de 11 mois sont rarement silencieux!

-Que l’on était entrain de s’occuper des bébés et qu’elle n’a donc pas jugé utile de dire bonjour (elle nous avait donc vu….!)

Et elle conclue par un « Franchement , vous zavez que ça à foutre? » (vous remarquerez l’élégance du langage et l’esprit d’a-propos).

J’ai remonté ma vitre avec des envies de meurtre et me suis dit qu’il y avait encore du boulot…..

Etre citoyen, ce n’est pas simplement pour les choses graves, ça commence par ces toutes petites choses du quotidien, la politesse la plus élémentaire, une bienveillance envers autrui (surtout lorsque cet autrui n’est pas un malotru) etc.

Le Vivre Ensemble, c’est pas pour demain, (je vais faire un peu de Yoga je crois…).

C’est le printemps!!!

horoscope signe taureauTous les ans c’est pareil, on s’imagine finir notre vie en doudoune et en bottes, on enchaine raclettes sur tartiflettes,il fait nuit à 17 h…on regarde Thalassa le vendredi soir, enfin, bref, on hiberne en ayant l’impression que cela n’aura pas de fin..

Et puis un jour, on sort, en manteau, écharpe et bottes et on se rend compte que, mais,….qu’il fait doux en fait!, pas chaud, juste doux…..

Et que le ciel est drôlement bleu!

Cette saison m’émeut plus que tout, peut-être parce que je suis née au printemps, je revis!

Les feuilles aux arbres , les pommiers et les cerisiers en fleurs, les jonquilles vendues sur le trottoir parisien…



Belle journée à tous!

Beau oui, comme Bowie!

lo29lo30Alors là, si vous avez une expo à ne pas rater, c’est bien celle ci.

La toute nouvelle Philharmonie de Paris (Jean Nouvel n’est pas content du résultat et nous non plus d’ailleurs) reçoit l’expo consacrée à Bowie.

J’avais vu cette expo à Londres en 2013 (ça fait la nana toujours entre 2 avions ou 2 Eurostars mais pas du tout…) on se faisait un petit séjour en amoureux avec l’Homme Parfait et on avait réussi contre toute attente à obtenir des billets coupe-files…

J’aime bien Bowie (c’est générationnel) mais je ne suis pas une fan absolue non plus, n’empêche que l’expo m’avait captivée et bluffée….

La scénographie est excellente, on se balade avec un casque sur les oreilles qui balance les morceaux de circonstance selon l’endroit ou l’on se trouve dans la pièce (on est loin de l’audioguide du Château de Versailles, tapez 1, tapez 2).

On découvre a quel point c’est un artiste polymorphe qui a maitrisé non seulement la musique mais aussi la peinture, les arts graphiques, la vidéo…

Il a côtoyé tous les plus grands artistes de sa génération, a collaboré avec de prestigieux stylistes tel que Yamamoto pour ces délirantes tenues de scène…

C’est une immersion totale et passionnante dans son univers.

Après ça, vous allez l’écouter en boucle pendant un bon mois, c’est moi qui vous le dit!